Alain Cousin

"Toutes les photos sont précises. Aucune ne dit la vérité" Richard Avedon, 1984

 

 

Alain COUSIN, photographe parisien.

 

Interview pour le site Artlimited:

 

Quand et comment avez-vous commencé à créer ?

J'ai commencé par la photo institutionnelle pour des entreprises. J'ai mis longtemps, trop longtemps, à comprendre que la photo était un Art et pouvait devenir mon mode d'expression au même titre que la peinture ou l'écriture.

 

Comment avez-vous appris et travaillé votre technique ?

J'ai appris en pratiquant depuis des années. Mais pour passer à la vitesse supérieure, je n'ai pas honte de le dire: sur internet, des heures, des jours, des nuits à regarder le travail de milliers de photographes, à lire des tutos, à les exécuter patiemment, à recommencer, à m'énerver...

 

Qu'appréciez-vous dans ce moyen d'expression ?

Son immédiateté! Le résultat est là, quelques secondes après! Mais aussi sa facilité à être diffusé, vu, critiqué, apprécié grâce à Internet.

 

Quels sont les thèmes que vous préférez aborder ?

Les portraits sont ma grande passion. Mais le nu artistique également.

 

Comment préparez-vous une réalisation ?

La rencontre avec le modèle se fait au départ par hasard. Je ne sais pas ce qui m'attend. J'ai sous les yeux une ou deux photos qui me disent un peu, mais pas beaucoup sur le modèle. Mais suffisamment pour que j'ai eu l'envie de tenter quelque chose. Après a lieu la rencontre, les premiers mots, le premier choc visuel, l'impact de la première image en général à la terrasse du café où je donne, par superstition, mes rendez-vous. Disons qu'après 10 mn, choc visuel et échange de mots, je sais à peu près si la séance sera réussie.

 

Quel(s) moment(s) préférez-vous dans la réalisation ?

Tous les moments sont bons! La rencontre, je l'ai dit. Les retrouvailles quand il s'agit d'une de mes modèles fétiches. Ensuite la séance, qui est une parenthèse, une bulle, un moment d'enfermement, d'oubli du monde. Enfin, le traitement, l'instant où je me retrouve seul devant "mes" photos pour voir le résultat.

 

Que cherchez-vous à partager au travers de votre expression artistique ?

Une phrase de mon maitre Richard Avedon: "mes portraits parlent plus de moi que des personnes que je photographie". Phrase extravagante et géniale (on pense au "Madame Bovary, c'est moi!" de Flaubert). donc, je suppose qu'en faisant la photo d'une autre, je parle de moi.

 

Quels sont les artistes qui vous fascinent et inspirent ?

Si on admet qu'être admiratif ou inspiré par un artiste ne signifie pas essayer de l'imiter, alors voici un courte liste: -Richard Avedon - Diane Arbus - Sebastiao Salgado - Manuel Álvarez Bravo

Et côté cinéma: Fritz Lang et Wong Kar Wai.

 

Quel équipement et/ou technique utilisez-vous ?

J'utilise un Canon 5D avec un 24-70, un 50 mm fixe et Photoshop CS4.

 

Qu'aimeriez-vous dire de plus ?

Je ne voudrais pas oublier cet aspect génial de la photo: l'inconnu, le hasard, l'incontrôlable. Une séance soigneusement préparée, un set bien éclairé, des idées, un modèle magnifique, motivé, un maquillage parfait. A l'arrivée un résultat médiocre, sans intérêt. Un shoot improvisé, un modèle pas vraiment dans mon univers, pas de lumière, des réglages à la va-vite, dans la rue, assis dans mon salon. Au final: un truc totalement réussi, plein d'émotion. C'est ça la noble incertitude de la photo. Et c'est ce qui me donne envie de continuer jusqu'à mon dernier souffle.

 

Mail: leggy75@orange.fr

Autres books:

www.cousin.bookfoto.com ,

www.alain-cousin.com